Namibie

Namibie

A la rencontre des Himbas en Namibie

Par lauragael
A la rencontre des Himbas en Namibie
Après Muriel Robin qui, accompagnée de Solenn Bardet (auteur de "Pieds nus sur la terre rouge"), a découvert les Himbas, c'est Lauragaël qui nous fait partager son voyage en terre namibienne.


Dans les environs d’Epupa, se trouvent plusieurs villages himbas. Je décide d’aller les rencontrer, accompagnée d’un jeune guide pour qu’il puisse m’aider à communiquer avec eux, car ils ne parlent pas un mot d’Anglais.
 

Avant de partir, nous nous arrêtons à l’épicerie du village pour leur acheter un gros sac de maïs, du sucre, de l’huile et des biscuits pour les enfants, en guise de cadeau pour les remercier de m’accueillir. 


Samuel, mon jeune guide, est aussi un himba, mais il a eu l'opportunité d’étudier et ne vit plus comme eux aujourd’hui. Il porte un jean comme tout le monde et ne se peint plus le corps en rouge. Toute sa famille par contre vit encore ainsi. Le seul signe distinctif qu’il lui reste, c’est l’absence des quatre dents de devant (incisives inférieures). Dans leur tradition, ils se font arracher ces quatre dents vers l’âge de 13-14 ans pour ainsi être plus beaux. Et c’est un adulte du village qui leur arrache les dents à coup de pierre !!! C’est complètement dingue !!! Il en rigole maintenant mais il a bien souffert sur le moment !!! Et moi qui n’ose pas aller me faire soigner une carie chez le dentiste, sous anesthésie... J'avais des frissons dans le dos lorsqu’il m’a raconté ça !

Nous arrivons au village. Les femmes sont assises à l’ombre avec les enfants sous une sorte d’abri. Les hommes ne sont pas là, ils s'occupent de leurs chèvres. Samuel m’avait appris à dire bonjour dans leur langue... Elles m’accueillent avec le sourire et me souhaitent la bienvenue dans leur village.

Une jeune femme me fait visiter le village ainsi que la cabane en terre dans laquelle elle dort avec son mari. C’est plutôt petit, sombre et je sais pas comment ils font pour dormir comme ça, à même le sol. 
Elle m’explique que chacun a son côté : la femme à gauche et l’homme à droite. A elle aussi on a arraché les 4 incisives inférieures... Aïe, aïe, aïe !!! 
Nous discutons un moment à l’intérieur de sa cabane. Elle me dit qu’elle a deux enfants et me demande combien j’en ai. Je lui explique que ça fait 10 ans que je suis avec mon mari mais que nous n’avons pas encore d’enfants. Elle me demande comment est-ce que je fais pour ne pas avoir d’enfants après 10 ans !? C’était marrant comme situation. Je lui explique alors qu’en Europe nous avons des médicaments qui nous permettent de ne pas tomber enceinte et que je voulais d’abord terminer mes études, travailler, voyager avant d’avoir des enfants. Elle me dit qu’elle comprend et que j’ai raison mais ensuite elle me demande pourquoi j’ai fait des études si je parle déjà Anglais, car pour elle étudier c’est pour apprendre l’Anglais et une fois qu’on sait l’Anglais, ben c’est bon, on peut travailler.

Je leur demande ensuite ce qu’ils mettent sur leur peau ? Il s’agit d’une pierre rouge broyée en poudre qu’ils mélangent avec du beurre. Ils ne se lavent jamais avec de l'eau et mettent ce mélange tous les jours sur tout leur corps en guise de toilette quotidienne. C’est assez fou qu’ils ne se lavent jamais...En tout cas ils ne sentaient pas mauvais... 
Ils se brossent les dents avec une petite branche d’arbre et se font des sortes de tresses qui ressemblent plus à des dreds avec de la terre.

C’était vraiment intéressant de discuter avec eux et de voir à quel point ils sont loin, très loin de notre mode de vie.

J’en ai profité pour faire quelques photos et les filmer, puis je leur ai montré les photos et le petit film. Elles n’en revenaient pas de se voir sur l’écran de ma petite caméra !!! Elles riaient, criaient, étaient folles de joie!

Commentez cet article

ENTREZ dans la communauté Tripper Tips EN 3 ÉTAPES !